En fait, la relation à la sexualité n'a pas vraiment évolué jusque vers 15 000 ans avant Jésus-Christ lorsque l'arc a été inventé et que l'homme est devenu à grande échelle le chasseur et le gibier de l'homme, et que le meurtre est devenu une activité sociale courante. Un petit groupe d'archers pouvait prendre possession d'une tribu en exterminant les hommes à distance pour s'emparer des femmes et des troupeaux. Les hommes ont commencé à tuer, violer et réduire leur prochain en esclavage. L'invention de la guerre eut un impact terrible sur la vie de nos ancêtres : l'organisation économique, les coutumes, les comportements sociaux et les relations humaines en furent bouleversés. La généralisation de la violence engendra un choc psychologique terrifiant. Comment continuer à vivre sereinement et consacrer librement son temps à jouir de la nourriture et du sexe dans un monde livré à la barbarie ? C'est alors que l'homme est devenu fou. La puissance du guerrier mâle devint sans limite, et il se déclara supérieur et maître de la femme. Ce qui était acquis par la force devait être conservé pour le seul profit du guerrier, et une nouvelle société patriarcale vit le jour qui institua le mariage, le droit de propriété sur les femmes et les enfants et le concept du péché pour la libre sexualité. La nouvelle loi morale impliquait pour la femme de servir son mari et porter ses enfants et de ne pas avoir de relations sexuelles avec d'autres hommes devenus concurrents du mari propriétaire.

 
Retour à l'accueil