Le musée de Grenoble présente pour quelques jours encore l'exposition "De leur temps". C'est une sélection d'une centaine d'œuvres d'art contemporain acquises récemment par des collectionneurs privés, et qui offre l'avantage de balayer des modes d'expression aussi divers que dessin et peinture, photo et vidéo, sculpture et installations diverses, et parfois un peu tout ça à la fois. Les œuvres d'art se décrivent mal, et ce serait aussi fastidieux pour moi que pour vous de tenter de le faire, mais je voulais pourtant essayer de partager mon plaisir avec vous. De nombreuses œuvres proposées dans cette exposition sont remarquables par leur force d'évocation. Leur grande qualité, qui est bien sûr celle de l'artiste, est de transmettre un sens et une émotion universels de façon aussi explicite qu'originale. L'émotion de la rencontre amoureuse, l'impossibilité de l'équilibre intérieur ou la fragilité de la vie trouvent ainsi une expression symbolique, portée par l'imagination poétique de l'auteur et par une forme permettant une compréhension directe. Par exemple cette étroite baguette horizontale de 3 ou 4 cm de profondeur pour 4 ou 5 mètres de longueur, et qui porte des centaines de minuscules personnages pris dans les innombrables activités d'un quotidien de travail, de loisir ou simplement de vie sociale.  Accrochée au mur comme une arrête au bord du précipice, c'est une image de la condition humaine qui nous plonge instantanément dans un mélange d'émotions où se mêlent la conscience de notre précarité et de la futilité de nos vies, mais aussi de la sagesse de nos modestes rituels et de notre attachement à des plaisirs dérisoires. Recevoir cette œuvre sans a priori ni interrogations inutiles, c'est relire en un instant des chapitres entiers du Petit Prince, avec ce même sentiment de réalité humaine dépouillée des costumes et décors de sa représentation quotidienne. Je ne doute pas que ma référence au Petit Prince ferait ricaner plus d'un spécialiste de l'art contemporain, et personnellement je considère le monde de la création artistique avec un mélange d'intérêt et de méfiance, particulièrement quand elle s'expose dans les temples modernes de la culture que sont les musées. J'ai le sentiment d'un univers écartelé entre élitisme et snobisme, prétention et spéculation,  au centre duquel quelques artistes sincères et sensibles essaient de trouver un endroit tranquille pour travailler. Mais la rencontre avec des œuvres comme celle-ci me rempli d'admiration pour leurs auteurs et de gratitude à l'égard de ceux qui me permettent de les découvrir.

 
Retour à l'accueil